mardi 31 mars 2015

Récap' mars 2015...



Le temps passe, mamie tient la route....le mois de mars étant terminé, place au mois d' Avril et rebelote dès lundi prochain pour mon plan d'entretien semi-marathon histoire d'entretenir ma VMA en vue du semi de Nimes sur lequel je m'alignerais pour la seconde fois le 1er mai prochain...


lundi 30 mars 2015

Foulée des remparts 2015...CR...

EDIT du 31 mars:  tu as un autre CR de cette course à lire ICI


Cette course, d'une distance de 12,340km se déroulait, chose rarissime ici, un samedi, de surcroît dans l'après midi...

Au diable nos petites habitudes, on déjeunera à 10h45 pour partir à 11h30, Aigues-Mortes n'étant pas la porte à coté de chez nous...

Nous arrivons vers 13h00, le coup d'envoi est prévu à 15h00, nous avons donc de la marge, tout va bien, j'ai le temps de faire le zouave devant l'objectif...



Il fait bien 30°, je suggère donc à coach-chéri d'enlever tout ce qui lui tiendra trop chaud pendant la course, à savoir son pantalon (t'affoles pas, il a son short en dessous) son sweat à manche longue, ses chaussettes, sa grosse casquette mais coach-chéri ne veut pas, il trouve qu'il fait froid, voir même qu'il n'a jamais fait aussi froid dans le sud qu'aujourd'hui...pis il retrouve ses esprits et se met en tenue de runner...





Nous retrouvons Audrey et son coach-chéri personnel, papoti-papota, récupération des dossards, échauffements communs, tentative d'un dernier accès au pipi-room avorté pour cause d'affluence et voilà qu'il est déjà l'heure de se placer derrière la ligne de départ...

c'est pas son vrai cou à coach-chéri...c'est un cou, on ne sait pas d'où il vient épicétout...


Nous sommes dans le sud, le peloton se place donc DEVANT la ligne de départ, parce que derrière c'est pour les vikings, tout le monde sait ça et demander à un peloton sudiste de reculer pour se placer correctement c'est un peu comme faire pipi dans un violon, boudu! ça ne se fait pas ...


bam! coup d'envoi... ça bouchonne bien, j'ai prévu de courir cette épreuve à mon allure semi soit 6'/km , j'essaye de doubler et ça n'est pas évident du tout, je ne m'affole pas, j'ai plaisir à courir au milieu du peloton, je profite de cet état de fait, nous faisons une sorte de tour du pâté de maison et nous repassons devant la ligne de départ puis nous franchissons les jolies portes de la ville fortifiée, nous traversons Aigues-Mortes, nous en sortons et nous voilà en rase campagne...

A ce stade je cours à une allure qui me convient, un poil trop rapide peut être, il fait très très chaud, il n'y a pas d'ombre du tout, je sens que le cardio est un peu haut sans avoir besoin de le regarder mais je maintiens mon allure , toujours un poil trop rapide mais qui me laisse à penser que ça roule impec'...je me félicite d'avoir mon buff sur la tête parce que plus j'avance plus ça cogne et j’aperçois le 1er ravito avec joie...une bouteille tendue par un petitou, quelques gorgées d'eau, largage de la bouteille et ça repart ...mais la chaleur sur ce chemin de vigne droit et monotone commence à me peser...

km1: 5'43"
km2: 5'35"
km3: 5'39"
km4: 5'56"
km 5 ça se gâte...

Me voilà donc un peu moins rapide qu'à mon allure cible, soit 6'02"/km et je sens bien que ça devient dur de maintenir le rythme,  je me mets en quête d'un lièvre que je trouve rapidement d'ailleurs, un t.shirt vert dont le propriétaire court probablement en cat V3 (?) il est accompagné d'une jeune femme,  il galope à une allure qui me semble être celle que j'avais prévue pour moi même...je me mets donc sur ses talons et je n'en démord plus...sa compagne lui demande plusieurs fois si il souhaite marcher un peu, j'ai juste envie de lui dire "nan, mais ça ne va pas la tête, un lièvre ça ne s'arrête pas" ...

Nous continuons et je décide de me mettre à sa  hauteur entre lui et sa compagne de course, ce qui semble ne plaire ni à l'un ni à l'autre...pis je sens que je l'agace un peu, il accélère, moi aussi, il ralentit, moi aussi, probablement est-il en train de réaliser qu'il joue un rôle dans ma course et ça semble ne pas lui convenir, il accélère à nouveau et je me retrouve sur ses talons.... 

J'attrape au vol ma bouteille du deuxième ravito... quelques gorgées avalées à la hâte, je m'asperge d'un peu d'eau tant ça chauffe par ici et je bazarde le reste pour repartir...mais la relance est difficile, mon lièvre s'est mis à marcher un peu et mon mental en prend un coup...


km6:  6'21"
km7:  6'14"
km8:  6'53"
km9: ça se corse...

Il fait très chaud et j'apprécie quelques instants cette traîtresse de brise qui vient me rafraîchir les naseaux...nous avons pris un virage et nous sommes maintenant face au vent, sur un chemin accidenté plein d'ornières et mon bonheur ne va pas durer très longtemps...je n'aime pas les chemins gadouilleux,  et je ne vaux pas une cacahuète face aux rafales de vent...je cours le km9 à 7'12"/km

Le dossard N°8 se moque pas mal du sens du vent, il crache sans se soucier de ses congénères courant à coté de lui, hum...

Je fais "bip-bip" à deux compétiteurs devant moi qui papotent en marchant genre "on s'en fout de cette course"  histoire de leur signaler que j'aimerais bien les doubler ce qui a pour effet immédiat de remettre la machine en route pour l'un des deux, voilà pour ma BA du jour...

Je suis toujours face au vent, sur une ligne droite interminable et si je peux l'écrire aujourd'hui en souriant je peux te dire aussi combien, à cet instant de la course, m'insupporte cette coureuse dont j'entend la voix clamer sans relâche "rhollala cete ligne droite, c'est d'un monotone...rhooo làlàlà, cette ligne droite etc"...en boucle...alors là, tu vois j’atteins le niveau 5 sur l'échelle de mon humeur de dog...

Je pense à Audrey qui est peut être derrière mes talons et qui doit se ficher pas mal du vent, et qui doit bien se marrer aussi en voyant mon allure de centenaire qui serait sur la dernière ligne droite de sa vie... je pense à coach-chéri qui va probablement me rattraper tant je ne cours pas vite...

Je double deux gaillards et j'entends, tout bas,"aller mami, aller mamie" ils lisent mon blog eux, ou bien? 

Je double des marcheurs et ça me prends la tête toute cette énergie négative, moi tout ce que je veux c'est sortir de cet enfer venteux et accidenté, en courant, parce que je suis une coureuse et si possible en évitant de me casser le nez et puis retrouver le bitume et mon allure cible, peut être même que je pourrais aller plus vite que 6'/km d'ailleurs, histoire de rattraper mon retard "mais bordel de dieu, on en sort quand de ce chemin pourri?"

Je me fais doubler par une paire d'altra bleue, purée de patate*, c'est coach-chéri, ou bien? nan c'est pas lui, ah ouf! l'honneur est sauf...

Le bout du bout arrive enfin...

Je distingue la route qui s'offre à nous, j'entend au loin le speaker annoncer les arrivées...je retrouve une allure à peu près digne et sans regarder ma montre je donne tout ce que je peux jusqu'à l'arrivée parce que quitte à ne pas atteindre mon objectif chrono autant que ce soit moins pire que pire...et puis il y a un public dense aux abords du stade alors, un peu de dignité que diable et roule ma poule...je passe devant le coach-chéri personnel de Audrey à qui je dis que j'en ai raz le bol, virage à gauche et entrée dans le stade, s'ensuit un monologue intérieur typiquement runnesque: 

"c'est fini"? 
"ah bah nan"
"purée de patate"
"ouai ben tu voulais courir sur une piste, ben tu y es, alors cours!!!"
"elle est où l'arche?"
"cours et ne te poses pas de question"
"ah! ça y est! je la vois! je la vois! je la vois! yeahhhh!!!" 

Je passe l'arche en 1h18'36" bien loin de mon ambition qui était de finir en 1h15'

km 10: 7'13"
km11:  6'44"
km12:  6'12"
les bananes restantes à 6'13"/km...

On me retire ma puce, je passe sous le rubalise pour pouvoir  traverser la pelouse en courant et crier à tue tête du "aller lolo" encourageant...

Coach-chéri, marcheur athlétique, passe la ligne d'arrivée en 1h22'27"

Nous retrouvons "Audreyandco" , récupérons nos supers t.shirt "fruit of the loom" ...

Coach-chéri nourrit son petit monde de pâte de fruits, et autres barres de céréales proposées à profusion par une organisation au top....

THE END...

*"purée de patate" est une expression empruntée à Gwendoline et qui est en passe de faire le tour  de la twittosphère...voilà, maintenant, tu peux faire tourner...











dimanche 29 mars 2015

Foulée des remparts 2015...Résultats officiels...


CLIC pour agrandir

CLIC pour agrandir

Pas le chrono du siècle, pour moi; 24"/ km de trop mais une bien belle rencontre...

CR à venir...

crédit photo le chéri d'Audrey



mercredi 25 mars 2015

Foulée des remparts 2015... J-3..



Samedi prochain je prendrais le départ d'une course un peu fun et totalement gratuite, d'une distance de  12,340km, en compagnie de  coach-chéri et de Audrey... 

Cette course me servira à tester mon allure semi, soit 6'/km, ce qui me devrait me donner grosso modo un chrono final de 1h14' ...au delà de son aspect festif elle me fera toutefois office de course préparatoire pour le semi-marathon de Nimes qui aura lieu le 1er mai prochain.

Pas de grosse pression sur cette épreuve donc, juste le plaisir de prendre le départ de cette course festive en bonne compagnie...

mardi 24 mars 2015

Semaine 13...en mode relâchement...

Lundi 23 mars: EF 6,56km en 45'

Mercredi 25 mars:  Footing de 25'+ 2X8' 30''30'' R=3' + 15' de Récup' soit 7,78km en 57'26"


Une semaine d'entrainement ultra light donc puisque mon plan ne prévoyait que 3 sorties dans la semaine histoire d'entrer en phase de relâchement...La compétition de samedi prochain fera office de 3ème sortie...

samedi 21 mars 2015

Semaine 12...




Lundi 16 mars: Un petit run de décrassage post-10 kms du soleil:  8,46km en 1h01'37"

Mardi 17 mars: Une fois n'est pas coutume, suite au 10km de dimanche je me sens HS, je me mets donc en mode récup' pour la journée..

Mercredi 18 mars : Séance de VMA  qui débute par un footing de 16' suivi de 12x300m R=1'+ 15' de footing de Récup: total 9,19km en 1h04'50"...


Jeudi 19 mars: Footing 20'+ 2x2000m  AS 21 avec  R=2' suivi de 15' de footing de Récup et au final ça donne ça: 



Samedi 21 mars: Sortie longue avec coach-chéri, dont 2x10' au seuil pour moi, au total : 12,81km en 1h28'55"

lundi 16 mars 2015

Quand coach-chéri s'égare...

Cet après midi Coach-chéri regardait  les catalogues de courses et essayait  de me placer tous les 10kms que l'on peut trouver en plein été dans la région...

10km...en plein cagnard...ok, ok....

Après quelques instants de réflexion j'accepte, pour lui être agréable et en levant tout de même un peu les yeux au ciel, l'idée d'une participation commune à la course des 10kms de Narbonne-Plage qui ressemblera d'ailleurs certainement à celle des 10 kms de la Cettoise courue par mes petites gambettes en 2014...rappelles toi mon épouvantable agonie... mais quand on aime blablabla...

Coach-chéri continue ensuite ses recherches puisqu'un 10 km de plus à mon calendrier de courses 2015 déjà bien rempli ne suffit donc pas et il fait, va savoir pourquoi, un arrêt sur image sur cette magnifique course de 20km, au dénivelé (presque) digne du Marvejols-Mende et qui aura lieu très peu de temps avant ma prépa marathon, tu la sens bien l'histoire là? un peu la même que pour les 10km de Beziers mais en pire :


lui:  "regardes, elles est trop trop bien cette course..."

moi: "hum, un peu longue, un peu loin, un peu trop près de ma prépa marathon, un peu trop de dénivelé..."

lui: "oui mais elle est trop trop bien cette course, regardes donc les photos..."

moi: "elle à l'air un peu dans l'esprit du Marvejol-Mende, fatigante peut être avant une prépa marathon? nan? "

lui: "ouai mais regarde,  il y aura plein de monde, puis les ravitos sont trop trop cool, y a même du raisin..."

moi: "bon ok, je m'adapterais pour ma prépa marathon qui suivra, d'accord, on la fait"

lui: "heu, ben y a du "dénivelékanmème"

moi: "ouai, bah t'as une colline juste en face du bateau, tu y vas et tu t’entraînes"

lui: "ouai, ben on va voir"

moi: "ouai, ben c'est tout vu"

lui: "ouai, ben sinon il y a un semi, à la même date, au milieu des vignes, à Teyran, regarde"

moi:  "ouai, ben j'aime pas les semis dans les vignes et  le dénivelé est le même"

lui: "ouai, mais ça tombe pendant les vendanges de toutes façons donc c'est mort..."

moi "ouai, mais tu ne travailles jamais le dimanche pendant les vendanges donc c'est tout bon..."

lui: "ouai, ben je te dirais çà après notre 13km dans deux semaines alors"

moi "ouai, ben non.... je te laisse jusqu'à la fin de la semaine pour te décider..."


@ suivre...


dimanche 15 mars 2015

10 km du soleil 2015...sous la flotte et en mode totalement déprogrammée....CR...



Le moins qu'on puisse dire c'est que les dieux du running n'étaient pas penchés sur ma tête de piaf en ce jour de course commune avec coach-chéri...Une nuit écourtée pour cause de moteur (?) groupe électrogène (? ) se mettant à vrombir sur le canal à 4h00 du mat...plus une petite goutte d'eau bien sadique, sur le hublot au dessus de nous, qui m’empêchera de me rendormir....

On déjeune, on place nos cardios, on s'habille, on se demande quelle paire de chaussures choisir, on se décide et on attrape nos montres...batterie faible...bip, bip, bip...batterie faible...bip, bip, bip, la garce!!! je l'avais pourtant mise en charge hier soir, bref...on cherche le bidule pour la recharger dans la voiture mais bon, les dieux du running toussa, on ne le trouve pas....ok, message reçu...

Coach-chéri insistera longtemps, jusqu'à Beziers,  pour me laisser sa propre Garmin, et son cardio mais non, je ne veux pas, je suis pourtant attristée par la situation mais je décide de l'assumer et de prendre ça comme une expérience...courir au feeling je ne le fais jamais, c'est le moment de m'y mettre et qui vivra verra, ceci dit pour le RP, ça semble tout de même peu jouable vu les circonstances...

Il pleut des cordes, on se pèle de froid et je n'aime pas cette  distance voilà pour parachever le tableau en ce dimanche de compétition ..

Coach-chéri me fait remarquer, au moment de la remise des dossards, que nous ne croisons jamais personne de notre petit village sur les sites des courses...

Nous partons faire notre échauffement commun et nous tapons un peu le bout de gras avec un monsieur qui vient d'arriver dans la région: 

"dans quel village êtes vous installé ? "

"Argeliers"

Incroyable, ce monsieur est de chez nous alors que nous déplorions  il n'y a pas 5 minutes l'absence des Argeliésois sur nos compétitions....le monsieur en question porte  un superbe "truc" coupe-vent en plastique et estampillé "caisse d'épargne" , du style de ceux donnés en cadeau sur certaines courses...le monsieur confirme, il l'a gagné à Beaune,  coach-chéri bave un peu de jalousie lui qui n'a eu droit qu'à un joli t.shirt kalenji bleu aujourd'hui ...ça doit se voir, le monsieur lui offre son trophée personnel à 5 minutes du départ.......hum, je vois coach-chéri le rouler en boule (le truc en plastique pas notre nouveau copain) en espérant le glisser dans la micro poche de son collant adidas , la voiture étant garée à 800m il décide tout de même d'y aller pour le ranger, c'est plus sérieux ...

Je me place dans le sas - d'1h et je commence à me faire à l'idée que coach-chéri va rater le départ de sa course, c'est une course labellisée et je pense qu'il n'est pas question de la prendre en route sous peine d'être disqualifié...j'attends, je regarde les montres de mes voisins, je râle intérieurement...le voilà enfin!!!

Coup de pistolet, le départ est donné et comme je n'ai pas ma Garmin tu n'en sauras donc pas beaucoup plus, moi non plus d'ailleurs, c'est équitable....

Il s'agit donc de faire 2,5km  dans un sens, de prendre un virage en épingle à cheveux de refaire 2,5km dans l'autre sens en contrebas sur le chemin de halage,  la course se déroulant au bord du canal du midi, les plus rapides croisent donc les plus lents et inversement...au bout de 5 bornes, on recommence puisque le parcours se fait en deux boucles....

Coach-chéri est parti dans le sas + d'1h, je  le croise donc forcement après le virage en épingle à cheveux et lui crie un  "aller lolo!!!!" tonitruant auquel il répondra comme dans un écho par un "aller coco!!!"  tout aussi tonitruant...preuve qu'après plusieurs années de vie commune nous savons encore être seuls au monde malgré la foule alentour, si ça c'est pas de l'amour ...

Je cours et je suis bien, je ne connais ni mon allure ni ma Fréquence cardiaque mais je suis bien...je me sens courir à  une allure constante jusqu'à environ 2 km de l'arrivée où je me ferais doubler par une bonne dizaine de participants...j'ai quelques secondes de coup de moins bien et puis je me dis que je suis bientôt arrivée et que je peux donc accélérer, ce que je fais en sautant par dessus les trous remplis d'eau de la chaussée mal entretenue....

Je passe l'arche d'arrivée en 59'02",soit 21" de plus que l'an dernier sur ce même parcours...

Coach-chéri franchit la ligne d'arrivée heureux et épanoui, sous mes encouragements, en 1h04'19", joli chrono pour un 1er 10km en marche athlétique...













10km du soleil 2015....Nos Résultats...


Clic pour agrandir: 

Mon temps officiel....
Celui de coach-chéri...



L'an dernier nous avions du vent, cette année c'était pluie....



CR à venir...

jeudi 12 mars 2015

Semaine 11...



Lundi 9 mars: 20' d"échauffement puis c'est parti pour une séance de fartlek à la sauce
Gilles Dorval:  1'/1'/2'/2'/3'/3'/2'/2'/1'/1' avec R1' ... 

Une séance intense, avec une multitude de relance qui te fait te demander ce que tu peux bien faire là alors que tu pourrais siroter une tasse de sencha ariaké tranquilou devant ton ordi...ne me demande pas combien de temps à duré mon footing de récup ensuite, j'en sais fichtre rien, je me suis mise en pilotage automatique après cette horreur épivoilà...histoire de rajouter de l'horreur à l'horreur j'ai croisé un monsieur qui m'a dit "oh, ben ça va pas bien vite ce matin" pis un chien mort aussi, bref....

9,31km en 1h03'11"


Note à moi même: plus jamais de fartlek le lundi parce que le lundi, après 2 jours à loukoumiser l' EF c'est juste parfait...

Mardi 10 mars: 1H d'EF tranquille, toute jambes dehors, par ce beau temps printanier, le bonheur de "courir léger" retrouvé...

8,52km en 58'07


Jeudi 11 mars : Séance VMA 25' d'échauffement + 2x4x500m r1'20 et R3' + footing de récup' 10' 

11,41km en 1h17'33"








Dimanche 15 mars:  Compétition à venir....

mardi 10 mars 2015

10 km du soleil 2015...J-5...

Cette course là, je ne devais pas la faire. Mais Coach-chéri en ayant décidé autrementje m'y plies donc de bonne grâce et je suis très heureuse de prendre le départ de cette course en sa compagnie....

Mon objectif, pour cette compétition, n'est pas de battre mon  (tout petit)  RP sur cette distance (58'06" au 10km de la Corrège en 2014)  mais de simplement faire un peu mieux que l'an passé alors que j'avais terminé cette épreuve en 58'41"avec un temps intermédiaire de 29'08"...j'aimerais franchir la ligne d'arrivée avec le sourire aussi, moins cramée que l'année dernière mais ça, je pense que c'est jouable....

De mémoire le parcours ne m'était, hélas, pas très favorable, on court en partie sur le chemin de halage, si mes souvenirs sont bons, donc attention à la chute en ce qui me concerne...  il y a également, dans mes souvenirs, un joli virage en épingle à cheveux et bien sûr la relance qui va bien avec la chose en question...


Chacun de nous deux ira à son rythme et on se retrouve au ravito...






vendredi 6 mars 2015

Semaine 10...

Reprise d'un plan d'entretien 10km/semi-marathon histoire d'entretenir ma VMA et parce que courir "libre" pour moi veut souvent dire "courir trop" : 

Lundi 2  mars:   45' dEF tranquille, sensations mitigées car les températures remontent, j'ai trop chaud,  il va me  falloir ressortir les T.shirts...6,55km en 45'22"

Mardi 3 Mars:  25' d'échauffement suivi de 2x8x30"30" R3' + footing de récup' 15' au total 8.55km  en 1h00

Jeudi 5 mars: une sortie en EF contre un vent de folie, je rechausse mes Intuition 2.0 d'Altra pour l'occasion en me disant que ce sera plus facile de lutter qu'avec mes gros sabots...j'ai bien fait.... (hum, la bonne excuse, j'étais sensée les garder pour les compétitions, bref.. ) 6,17km  en 42'20"

Vendredi 6 mars: SL dont 2x8' à 85% de ma FCM...avec inclus dedans;  un  beau vol plané à l'issue duquel je me suis heureusement rattrapé de justesse pour éviter la chute ...j'avoue que ce problème récurrent chez moi commence à me poser question....@ suivre.... au total 11,80km en 1h21'27"

Une petite semaine qui me laisse un  peu sur ma faim...


mercredi 4 mars 2015

Les 10 kms du soleil 2015...On les fera....



Allez Hop!!! Inscriptions communes validées...Cette course n'était pas inscrite à mon planning de courses 2015, elle l'est désormais ainsi qu'à celui de coach-chéri....Nous courrons cette épreuve chacun à notre allure mais d'ors et déjà nous sommes heureux d'ajouter une 3ème compétition commune à nos agendas respectifs.








mardi 3 mars 2015

Les 10km du soleil 2015 ,à Beziers...en pourparler....

Un dimanche ultra cool, coach-chéri parcourt nonchalamment  un catalogue de courses pendant que je surfe non moins nonchalamment sur les blogs de running...

lui : "oh, tu as vu ? les 10km du soleil auront lieu le 15 mars"

moi : "oui, 15 jours avant notre compétition commune"

lui: " Beziers n'est pas loin, on pourrait y aller"

moi: "cette course a lieu 2 semaines avant le 13km d'Aigues-Mortes, c'est trop proche" 

lui: "oui, mais ça pourrait être chouette quand même"

moi:  "l'année dernière j'en avais bien bavé là bas"

lui: "Oui mais c'est pas loin"

moi: "le parcours n'est ni très joli, ni très roulant en plus"

lui: "oui mais c'est pas loin"

moi : "y a pas de pipi-room près du départ et le vent risque de souffler fort comme l'an dernier"

lui: "ça me fera un course préparatoire "

moi "Bon Ok on la fait"

lui: "on verra ça le dimanche matin si le temps est sympa"

moi:  "ah non!!!!jamais de la vie!!! je ne cours pas en me décidant le matin même et encore moins en fonction de la météo" 

lui:  "oh ben on peut faire dans le spontané des fois"

moi:  "ok, alors soyons spontanés, on se décide maintenant"

lui: "   -------    "

moi: "je suis ok, on la fait"

lui: "   -------    "

moi: " tu veux la faire, on la faitttttttttttttttttt et puis voilà, ok?  "          

lui: "   -------    "


Les heures passent...

moi: "On s'inscrit en début de semaine, ok? "

lui : "  on verra ça  "

moi: "ben, tu m'as mis ça en tête alors on s’y inscrit ..."

lui : "   -------    "


@ suivre....